Contactez-nous

Par téléphone

03 20 55 7000
03 20 55 8000
03 20 54 83 03

Par internet

Par courier

122 rue de la Louvière
59000 Lille
Prendre rendez-vous en ligne

La pathologie synoviale

Auteur : Romain Letartre

I. Les kystes poplites
II. Les replis synovaux (plicae synovaux)
III. L’osteochondromatose
IV. Maladie du Hoffa
V. Synovite villo-nodulaire

I. Les kystes poplites

Ils sont fréquents. 10% de la population est porteuse d’un kyste poplité.

Ils sont parfois douloureux et forment une tuméfaction située an arrière du genou dans le creux poplité. Lorsqu’ils sont douloureux ils sont la conséquence d’une pathologie intra-articulaire du genou :

  • Une lésion méniscale le plus souvent
  • Une lésion ligamentaire
  • Une poussée d’arthrose
  • Une poussée d’arthrite rhumatismale

Il faut alors traiter la cause du kyste et non le kyste lui-même sinon il risque de récidiver. Si le kyste persiste malgré le traitement adéquat de la cause on pourra pratiquer une ponction sous échographie du kyste associée à une infiltration de la paroi du kyste. Ce n’est que dans les formes rebelles qu’une exérèse chirurgicale pourra être proposée.

II. Les replis synovaux (plicae synovaux)

L’articulation du genou est recouverte d’une capsule articulaire, elle même recouverte d’une membrane synoviale. La membrane synoviale du genou présente des replis synoviaux appelés plicae. Il existe principalement 3 types de plicae dans le genou :

  • plicae supra-patellaris
  • plicae infra patellaris
  • plicae medio-patellaris
  1. Cul-de-sac sous-quadricipital
  2. Plica supra-patellaris
  3. Plica médio-patellaris
  4. Trajet du ligament latéral
  5. Ligament adipeux
  6. Plica infra-patellaris

 

Seul le plicae médio-patellaris peut avoir un effet néfaste et douloureux dans l’articulation. Il peut être anormalement volumineux et provoquer un conflit douloureux avec le condyle interne du genou à l’origine d’un ressaut facilement retrouvé à l’examen clinique.

Le traitement est alors l’exérèse du plicae sous arthroscopie.

III. L’osteochondromatose

Maladie de la synoviale qui peut exister dans d’autres articulations et notamment au niveau de la hanche.

La membrane synoviale va former de manière anarchique des corps étrangers cartilagineux qui vont progressivement se détacher et être à l’origine de blocage du genou.

Le traitement est l’exérèse de ses corps étrangers sous arthroscopie.

IV. Maladie du Hoffa

Le ligament adipeux de Hoffa recouvre la partie articulaire du tendon rotulien. Il participe au bon fonctionnement du tendon en augmentant sa vascularisation. Il s’agit d’un tissu graisseux dense. Parfois il peut se multiplier de manière diffuse ou localisé entrainant des douleurs à la partie antérieure du genou et une tuméfaction de part et d’autre du tendon rotulien.

Le traitement fait appel en premier lieu aux anti-inlammatoires. En cas d’échec une à deux infiltrations pourront être réalisées dans le paquet adipeux. En dernier recours une exérèse du paquet adipeux sous arthroscopie sera proposée.

V. Synovite villo-nodulaire

Définition : affection rare du tissu synovial qui va proliférer de manière anarchique. Cette affection touche presque toujours une seule articulation. L’articulation du genou étant la plus fréquemment atteinte.

Clinique : peu spécifique. Douleur mécanique avec paroxysme douloureux

Radiographies soit normales, soit pseudo géodes

IRM fait le diagnostic

Traitement : Synovectomie sous arthroscopie ou à ciel ouvert en fonction de la localisation de la tumeur.


Le bilan IRM de la pathologie synoviale, ici une synovite villo-nodulaire,
permet d’apprécier son extension et de planifier la synovectomie.

Synovite villo-nodulaire vue sous arthroscopie

Nordgenou TV

DT4 All inside

Kenneth Jones - Docteur Sensey

Mise en tension de la suture méniscale

Avivement de la lésion méniscale